A la fin du XIXe siècle, Auguste Ponsot découvre lors d’un voyage en Arménie que les habitants parfument et désinfectent leurs maisons en faisant brûler la résine d’un arbre : le Benjoin. Avec l’aide du pharmacien Henri Rivier, il met au point un papier qui absorbe la résine de Benjoin dissoute dans l... [en savoir plus]

Papier d'arménie

A la fin du XIXe siècle, Auguste Ponsot découvre lors d’un voyage en Arménie que les habitants parfument et désinfectent leurs maisons en faisant brûler la résine d’un arbre : le Benjoin. Avec l’aide du pharmacien Henri Rivier, il met au point un papier qui absorbe la résine de Benjoin dissoute dans l’alcool. Le Papier d’Arménie est né. Aujourd’hui, Mireille Schvartz, arrière petite fille du pharmacien Henri Rivier, perpétue cette alchimie dans son atelier de Montrouge, à la porte de Paris.


Depuis 1885, le Papier d’Arménie désodorise et parfume l’air de votre maison. Sa réputation mondiale est due à son efficacité et à la qualité de ses composants actifs odoriférants. Il est conçu pour parfumer l’air des maisons, enlever toutes les mauvaises odeurs : litière de chat, tabac, friture, odeur d’humidité, etc… Son parfum délicat crée une atmosphère de bien-être tout au long de l’année dans votre maison. Vous pouvez l’emporter en voyage. Il est idéal pour désodoriser une chambre d’hôtel ou un gîte de vacances…


Rédigé par l'équipe 

Par ordre décroissant

Me prévenir dès réception de ce produit