Bien choisir son miel selon ses vertus

0

Le miel est le produit de la ruche le plus utilisé ! Miel de thym, de manuka, de lavande ou d’acacia, il existe une multitude de variétés dont les bienfaits et propriétés sont très diversifiés. Afin de bien adapter votre miel à vos maux, laissez-nous vous guider à travers l’univers incroyable des abeilles…

Les vertus du miel diffèrent selon la fleur dont il provient :

Le miel est reconnu pour ses propriétés apaisantes et antiseptiques. Cependant, selon la fleur butinée, son nectar peut contenir différentes molécules qui lui apporteront des propriétés thérapeutiques et une saveur différentes.

Le miel d’acacia : 

De saveur très douce et de couleur claire, il est apaisant, facilite le transit intestinal et est principalement utilisé pour sucrer l’alimentation. De faible index glycémique, il convient (avec parcimonie) aux diabétiques et est très appréciée des enfants.

Le miel de thym :

Une couleur ambrée et un goût prononcé, le miel de thym fait partie des miels les plus vertueux. Antiseptique, il  est idéal pour dégager et assainir les voies respiratoires. En prévention, il tonifie et revigore l’organisme. Idéal en hiver ou durant les périodes d’épidémies. En compresse, il favorise la désinfection et la cicatrisation des plaies et brûlures et est d’ailleurs très utilisé dans les hôpitaux.

Le miel d’oranger :

Saveur fruitée et fleurie, douceur incomparable, de couleur claire.  Il s’utilise pour ses vertus apaisantes Mielet favorise l’endormissement. En cuisine, il sera très bon pour sucrer vos desserts.

Le miel de Manuka :

Originaire de Nouvelle Zélande, il possède une texture très crémeuse et une couleur caramélisée. Il possède des propriétés antiseptiques très puissantes. Parfait pour lutter contre les bactéries résistantes, champignons et virus. Il sera aussi très cicatrisant sur les blessures et brûlures.

Le miel de lavande :

Saveur douce et de couleur claire. C’est le miel des voies respiratoires, il assainit et dégage. Sur la peau, il apaisera les piqûres d’insectes et désinfectera les petites plaies.

Le miel d’eucalyptus :

Texture crémeuse, saveur légèrement mentholée, couleur caramel. C’est un antiseptique des voies respiratoires et urinaires. Il adoucit et préserve la gorge des refroidissements.

Le miel de romarin :

Très parfumé, saveur douce et délicate, de couleur claire. Il stimule les fonctions hépatiques et digestives. En cosmétique, il aide à purifier la peau et le cuir chevelu.

Le miel de tilleul :

De couleur claire, saveur légèrement amère et mentholé, il est réputé pour ses vertus sédatives. Utile en cas de troubles du sommeil, d’insomnies, il sera idéal en infusion du soir.

Le Miel de montagne :

Provenant de plusieurs nectars, il n’aura pas de vertus spécifiques mais les propriétés de toutes les fleurs dont il sera tiré.

Le Miel de châtaignier :

Couleur sombre, saveur boisée et prononcée. Il est recommandé en cas de fatigue et stimule la circulation sanguine

Plus rare….

Le miel de sapin :

Très foncée, à la saveur prononcée et mentholée, il est assez particulier. Il ne provient pas des fleurs mais des excrétions de pucerons ou autres insectes suceurs des aiguilles de sapin. On lui prête de nombreux bienfaits : diurétique, antiseptique, reminéralisant et parfaitement adapté pour soulager les voies respiratoires encombrées.

Le miel d’Asphodèle : 

Tiré de la fleur emblématique de la Sardaigne, il possède une odeur unique qui s’apparente à celle du jasmin ainsi qu’une saveur très douce et délicate. On lui reconnait des vertus antiseptiques mais surtout un goût incomparable.

Le Miel de Rhododendron :

De saveur douce et légère, il sera utile en cas de douleurs articulaires. Aphrodisiaque et revitalisant, on l’associe souvent à la gelée royale pour en accentuer les effets.

Conservation et précaution d’emploi du miel

Ce produit de la ruche se conserve entre 18 °C et 24 °C jusqu’à 2 ans. Il est déconseillé de le donner à des enfants de moins de 1 an et aux personnes allergiques aux produits de la ruche. En période de saison froide, si il se cristallise et devient trop dur, vous pouvez le passer sous un filet d’eau chaude ou le déposer dans un récipient d’eau chaude. Attention, il ne faut pas chauffer le miel à plus de 40 °C sous peine d’en altérer ses propriétés.

En fonction des saisons ou de vos petits maux, il sera désormais facile de choisir et d’utiliser le miel le plus adapté à vos besoins !

Découvrir les différentes variétés.

Partager sur :

Infos de l'auteur

De formation en diététique, je baigne depuis plus de 10 ans dans l'univers du bio et du naturel. Convaincue des multiples bienfaits des plantes pour notre santé et notre bien-être, je teste continuellement de nouveaux produits que ce soit pour l'hygiène quotidienne ou pour soulager tous les maux du quotidien. Heureuse de pouvoir abandonner progressivement les produits dits chimiques, j'ai converti toute ma famille au naturel! Il est devenu très important pour moi d'élever mes enfants dans cette optique et de pouvoir répondre à leurs besoin avec des produits naturels, respectueux de leur santé.

Laisser un commentaire

*

*

Les champs indiqué par une * sont obligatoires