Coton tige interdit : 4 alternatives écologiques pour l’hygiène des oreilles

0

La vente de coton tige en plastique à usage unique est interdite en France, depuis le 1er janvier 2020. Tout ceci dans le but de limiter l’impact de la pollution et reconquérir la biodiversité. Seuls les bâtonnets biodégradables sont autorisés à la vente. En effet, les cotons tiges font partie de la tête du classement des plus gros déchets retrouvés sur les plages et dans les milieux aquatiques. Aujourd’hui, il existe différentes alternatives écologiques et économiques pour changer nos habitudes d’hygiène auriculaire face au coton tige. Alors, vers quelle(s) alternative(s) se tourner ?

1. Cure oreille japonais

Aussi appelés « Oriculis ». Ces petits râteaux asiatiques d’oreille se composent de bambou. Ils pe

Oriculi© - Cure oreille écologique en Bambou - Avril

rmettent de retirer le cérumen visible à l’entrée de l’oreille. Concernant le nettoyage, il vous suffit d’essuyer l’excédent dans un mouchoir puis de le laver à l’eau tiède et au savon.

Cependant, prenez soin de l’introduire doucement dans le conduit auditif externe pour éviter de vous blesser. Vous pouvez le faire glisser très méticuleusement et sans appuyer le bout incurvé de l’oriculi. « Râcler » la peau, mais surtout en prenant soin de ne pas appuyer, ni de griffer.

Ce produit est de loin notre alternative zéro-déchet chouchou ! 🙂

Oriculi© – Cure oreille écologique en Bambou – Avril – Cliquez ici

2. Coton tige recyclable

Pour ceux qui souhaitent garder un produit familier, il y existe une déclinaison du coton tige en plastique : le bâtonnet d’oreille biodégradable.

Bâtonnets d'oreilles coton bio Douce Nature - coton tige naturel

Il est composé de papier, de fibres biologiques ou de bambou. Ainsi sa dégradation ne libérera pas de micro-plastiques dans les océans. Notez tout de même, que leur vente est également vouée à s’arrêter définitivement ! Nos amis les hippocampes seront ravis de cette future nouvelle, et nous aussi ! 😉

Pour rappel, lors du nettoyage des oreilles évitez absolument d’introduire le coton tige naturel trop loin dans le conduit au risque d’une perforation du tympan.

Pour découvrir les bâtonnets d’oreilles coton bio Douce Nature, c’est ici !

3. Spray auditif

Cette troisième solution permet elle aussi de remplacer convenablement le coton tige conventionnel. Il nettoie l’intérieur de l’oreille sans pousser le cérumen vers le tympan grâce à sa formule liquide.

Spray isotonique nettoyant oreilles Otosan

Ce produit est également recommandé lors de bouchons ou de développement de cérumen important. Vous aurez besoin d’un mouchoir en papier, ou mieux, un mouchoir en tissu lavable pour nettoyer l’excédent rejeté par l’oreille.

Il est vrai que ce type de produit change totalement nos habitudes et notre gestuelle face au coton tige. Toutefois, il est tout autant voire plus efficace que lui ! Il s’agit simplement de prendre le temps de s’y habituer.

Découvrir le Spray isotonique nettoyant oreilles 50 ml Otosan

4. Bougie d’oreille

2 Bougies HOPI 1 paire - Abel Franklin

Moins commun, et aussi appelée « chandelle d’oreilles », elle est destinée aux personnes sujettes aux bouchons à répétition.

C’est une méthode ancestrale pour des oreilles propres et un bien-être absolu. Elle se compose d’une mèche en coton et de cire d’abeille. Elle permet de ramollir le cérumen pour le retirer plus facilement.

Plus délicat à utiliser, préférez une aide pour le faire.

Découvrir les 2 Bougies HOPI 1 paire d’Abel Franklin

Acheter une solution naturelle pour l’hygiène des oreilles

Et vous, par quelle alternative avez-vous remplacé le coton tige ? 🙂 

Partager sur :

Infos de l'auteur

Éternelle passionnée par tout ce qui touche à l'écologie et environnement depuis ma tendre enfance, aujourd'hui je fais attention à chacun de mes gestes. Je suis persuadée que chaque geste au quotidien, même aussi petit qu'il soit, compte pour notre planète ! Le zéro-déchet et être consomm'acteur sont mes mots d'ordre. Toujours curieuse de découvrir de nouvelles choses, je reste à l’affût des évolutions et tendances à ces sujets.

Laisser un commentaire

*

*

Les champs indiqué par une * sont obligatoires