Entretenir et stimuler naturellement sa mémoire après 50 ans

0

Les mots vous viennent plus difficilement, vous notez tout pour ne rien oublier et cette situation devient de plus en plus fréquente ? La mémoire, faculté indispensable à tout âge, peut nous faire défaut à partir de 50 ans. Les troubles de la mémoire ne sont pas anodins et peuvent devenir véritablement handicapants au quotidien. Alimentation, compléments alimentaires, plantes, découvrez nos solutions naturelles pour stimuler et entretenir efficacement votre mémoire.

Les neurones, partie intégrante de notre cerveau, sont fabriqués durant toute notre vie. Ils sont spécialisés dans la communication et le traitement d’informations. Avec l’âge ou à cause de diverses maladies, cette liaison s’altère et engendre perte de mémoire et de concentration.

Quels compléments alimentaires stimulent la mémoire ?

N’attendez pas que les troubles s’installent et stimulez votre mémoire par cure, plusieurs fois par an.

  • Oméga 3 et DHA :
    Appelé aussi acide cervonique, les omégas 3 sont un constituant essentiel des membranes et en

    particulier de celles des neurones (*1). C’est un complément qui permet de nourrir les cellules du cerveau et de  favoriser la création de nouvelles connexions entre les cellules (*2). Vous entendrez souvent parler de DHA car c’est l’oméga 3 du cerveau, essentiel à son bon fonctionnement. C’est pourquoi en plus d’une alimentation riche en oméga 3, une supplémentation est recommandée.

  • Klamath (Aphanizomenon flos aquae) :
    Cette algue d’eau douce provenant d’un lac dans l’Oregon régénère les cellules souches du système nerveux et agit comme la dopamine (hormone qui agit sur notamment sur la vigilance). C’est aussi une mine exceptionnelle de nutriments : acides aminés, vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras, chlorophylle,…En plus de stimuler la mémoire, elle luttera contre le stress et la fatigue.

Les plantes pour oxygéner le cerveau, indispensables en complément !

Pour fonctionner, le cerveau a besoin d’être bien oxygéné. On sait d’ailleurs qu’un cerveau privé d’oxygène durant 8 minutes entraîne des conséquences irréversibles. Certaines plantes sont reconnues et utilisées depuis des millénaires pour stimuler la circulation cérébrale :

  • Gingko Biloba : cette plante asiatique, riche en ginkgolides, fluidifie la circulation au niveau du cerveau. Elle est souvent utilisée chez les étudiants en période d’examen ou de fortes sollicitations.
  • Bacopa monnieri encore appelé brahmi : utilisé en médecine ayurvédique contre les troubles de la mémoire, cette plante asiatique favorise une meilleure circulation cérébrale. De plus, elle permet au cerveau de mieux s’adapter à son environnement, et par conséquent de favoriser la réflexion et la mémoire. Le bacopa est utilisé pour  bloquer la formation de plaques amyloïdes, agrégat de protéines, impliqué dans les maladies neurodégénératives.

Quels aliments pour booster le cerveau ?

Le cerveau  a besoin d’énormément d’énergie. Pour le garder en bonne santé, voici ce qu’il faut mettre dans votre assiette :

  • Graisses et notamment les oméga 3 : présents dans les poissons gras (maquereaux, sardines, anchois, saumon..).
  • Anti-oxydants : il permettent de freiner l’action des radicaux libres générés par la consommation de sucre du cerveau et responsables de leur vieillissement prématuré. On les retrouve dans les fruits rouges et surtout la myrtille et le raisin noir (*3).
  • Des sucres à index glycémique faible : si le cerveau a besoin de sucre pour fonctionner, l’état hypoglycémique régulier est néfaste pour la concentration. Une distribution régulière de ces sucres avec des féculents à index glycémique bas, permet d’approvisionner le cerveau de manière constante (*4). Ces dernières années, les chercheurs ont remarqué un lien entre diabète et démence avec une dégénérescence qui envahit aussi l’esprit. D’où le terme « diabète du cerveau » pour la maladie d’Alzheimer (*5).

Muscler et stimuler son cerveau avec les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles en olfaction (2 gouttes sur un mouchoir à respirer durant la journée) permettent de stimuler mémoire et concentration. Les huiles essentielles de :

  • Menthe poivrée (Mentha piperita) stimule la vigilance et atténue la fatigue.
  • Romarin à cinéole (Rosmarinus officinalis à cinéole) stimule la mémoire et l’apprentissage.
  • Lavande vraie (Lavandula angustifolia) favorise une bonne concentration.

De la musique relaxante permet aussi de détendre le cerveau et de synchroniser les deux hémisphères.

Acheter des compléments alimentaires pour la mémoire

Sources * :

1. Horroks LA, Yeo Yk, « Health benefits of docosahexaenoic acide (ADH) » Pharmacol
2. JM Bourre « Roles of unsaturated fatty acids (especially omega 3 fattyacids) in the brain at various ages and during ageing »
3. Shukitt-Hale B, Carey A et al. « Effects of concord grape juice on cognitive and motor deficits in aging nutrition »
4. David Benton PHD « The impact of the supply of glucoseto the Brain on mood and memory »
5. « The Alzheimer’s Solution », les Drs Dean et Ayesha Sherzai

Partager sur :

Infos de l'auteur

Naturopathe depuis 2003 et formée à l’aromathérapie énergétique depuis 2010, Anne-Laure Jaffrelo accompagne les personnes qui veulent reprendre leur santé en main naturellement et pour longtemps. Elle enseigne également la naturopathie à l’Académie européenne des médecines naturelles et l'aromathérapie dans les services hospitaliers et en cours privés. Dans la collection Tout beau tout bio, Editions Alternatives, Anne-Laure Jaffrelo a publié Se nourrir au naturel (2010),En forme au naturel (2013) et 25 huiles essentielles pour (presque) tout faire (2014), L'aromathérapie des petits (2015). Et aussi Les bonnes pratiques en naturopathie, Rustica éditions (mai 2019), L'aromathérapie pour les soignants, Editions Dunod (oct 2019). Infos sur www.aroma-massage.fr

Laisser un commentaire

*

*

Les champs indiqué par une * sont obligatoires