Konjac, le plus puissant coupe faim naturel !

0

Connaissez-vous le konjac ou igname éléphant ? Cette plante pauvre en calories et riche en fibre est traditionnellement utilisée dans la cuisine japonaise. Ses bienfaits minceur sont incontestables notamment grâce à son incroyable effet de satiété. Parce que perdre du poids n’est pas chose simple, le konjac est sans doute un véritable coup de pouce naturel lors d’un régime.

Comment le konjac exerce son effet coupe faim ?

Le konjac est la source naturelle la plus concentrée en fibres chez les végétaux.

C’est la racine de cette plante, appelée Amorphophallus Konjac, qui est utilisée comme légume ou réduite en fine poudre blanche, puis transformée en gélules, en bloc (appelé konnyaku) ou en vermicelles (appelé shiratakis).

C’est le glucomannane, la fibre soluble du konjac qui lui confère son incroyable effet coupe faim. En contact avec les liquides, elle absorbe jusqu’à 100 fois son volume d’eau et forme un gel visqueux au sein de l’estomac. Le record pour une fibre végétale !

En quelques minutes, ce gel ne cesse d’augmenter de densité provoquant ainsi naturellement un effet rassasiant. Il suffit d’en absorber une petite quantité pour en ressentir les effets.

Konjac, l’allié incontournable d’un régime minceur

Outre leur effet rassasiant, les fibres du konjac apportent de multiples bienfaits intéressants pour perdre du poids :

  • Réduit l’absorption des graisses :  le glucomannane est un véritable piégeurs de graisses et de sucres. Il les absorbe et les élimine ainsi naturellement par les selles.
  • Effet ventre plat : les fibres permettent de réguler les transits paresseux et de lutter également contre les ballonnements.
  • Action détox : le konjac est un « nettoyeur intestinal », il permet de piéger les toxines et exerce donc naturellement un effet détox.

Comment utiliser le konjac  ?

L’effet bénéfique est obtenu par la consommation de 3 g de glucomannane soit 3 doses de 1 g chacune 30 minutes avant les repas.

> Acheter les compléments alimentaires naturels à base de Konjac, ici.

Précautions d’emploi : Consommez ce produit avec beaucoup d’eau pour garantir l’ingestion de la substance jusqu’à l’estomac. Risque de suffocation en cas de difficulté de déglutition ou en cas d’ingestion avec un fluide inadéquat.

Contre-indications

La prise de konjac est à proscrire en cas de troubles intestinaux ou occlusion intestinale. Le glucomannane est hypoglycémiant et donc déconseillé en cas de diabète.

Dans tous ces cas, il est impératif de demander l’avis d’un médecin avant d’en consommer. Le Konjac pouvant ralentir l’absorption de certains médicaments, il faut respecter un délai minimum de deux heures entre la prise de konjac et de médicaments.

Partager sur :

Infos de l'auteur

De formation en diététique, je baigne depuis plus de 10 ans dans l'univers du bio et du naturel. Convaincue des multiples bienfaits des plantes pour notre santé et notre bien-être, je teste continuellement de nouveaux produits que ce soit pour l'hygiène quotidienne ou pour soulager tous les maux du quotidien. Heureuse de pouvoir abandonner progressivement les produits dits chimiques, j'ai converti toute ma famille au naturel! Il est devenu très important pour moi d'élever mes enfants dans cette optique et de pouvoir répondre à leurs besoin avec des produits naturels, respectueux de leur santé.

Laisser un commentaire

*

*

Les champs indiqué par une * sont obligatoires