Le Zinc, essentiel pour une belle peau et une immunité renforcée

2

Le zinc est un oligo-élément peu connu qui mérite pourtant toute notre attention. Indispensable à plus de 200 réactions enzymatiques au sein de notre organisme son rôle ne s’arrête pas là. Il nous préserve des maux d’hiver, joue un rôle prépondérant dans le renforcement du système immunitaire et participe à la beauté de la peau et des cheveux. Sous forme de complément alimentaire, découvrez comment l’utiliser et quel est le meilleur moment pour se supplémenter.

Les bienfaits du zinc sont multiples pour le bon fonctionnement de l’organisme

La découverte des vertus essentielles de cet oligo-élément n’ont été mises en évidence que dans les années

1960. Peu présent dans l’organisme, c’est pourtant le deuxième oligo-élément le plus abondant après le fer. On le trouve principalement dans les muscles, les os et en plus petite quantité dans le foie et la peau.

Le zinc, indispensable pour renforcer l’immunité

Les cellules immunitaires ont besoin de petites quantités de zinc pour éliminer certaines bactéries. Le zinc contribue donc à l’action antibactérienne du système immunitaire. Pris en cure en prévention de l’hiver, il permettrait de réduire les risques d’attraper un rhume ou d’en diminuer nettement la durée.

Associé à d’autres nutriments, son action sera décuplée.

Vitamines C, D et Zinc, le trio de choc pour votre immunité !Découvrez aussi notre article : Vitamines C, D et Zinc, le trio de choc pour votre immunité !

 

Le zinc, pour une peau nette sans imperfection

Le zinc est un antioxydant qui permet de lutter contre le stress oxydatif et donc le vieillissement prématuré de nos cellules. Il est aussi bénéfique pour la qualité de la peau puisqu’il favorise le renouvellement cellulaire, régule l’excès de sébum et débarrasse les pores de leurs impuretés.

Le zinc possède aussi des propriétés cicatrisantes et permet de lutter contre les problèmes de peau comme l’acné, le psoriasis ou la dermatite. C’est l’allié des peaux grasses ou à tendance acnéique. C’est bien pour cette raison qu’il est utilisé comme traitement contre l’acné aussi bien en interne qu’en externe.

Nutriment essentiel à la beauté des cheveux

Le zinc participe à la synthèse de la kératine et du collagène, deux protéines constituant la fibre capillaire.
Il permet donc de maintenir la santé de votre chevelure. Il stimule la croissance, améliore leur résistance et en ralenti la perte. C’est pourquoi il peut être un bon complément en cas de chute de cheveux.

Ses autres vertus

Il joue un rôle tout aussi important dans d’autres fonctions de l’organisme :

  • Stimule la synthèse des hormones (principalement de la testostérone)
  • Aide à réguler le taux de sucre du sang grâce à son action sur l’insuline
  • Participe à la synthèse de l’ADN et des protéines
  • Stimule la fertilité masculine
  • Participe au maintien de la bonne santé des os

Quels sont les apports journaliers recommandés ?

Les aliments les plus riches sont les fruits de mer, les abats, les viandes et les fromages. Puis en moindre quantité, les céréales non raffinées, les œufs, les légumes secs, ainsi que les fruits à coques. C’est le zinc d’origine animale qui est le mieux assimilé.

L’organisme absorbe entre 15% et 40% de zinc de notre alimentation.  Les apports journaliers recommandés sont de 11 mg chez les hommes et 8 mg chez les femmes. On augmentera ces valeurs de 3 à 4 mg chez les personnes ayant un régime végétarien ou Vegan car les aliments d’origine animale sont absents de leur alimentation. On estime que 10% de la population serait en carence.

Quand prendre du zinc et sous quelle forme ?

Il est recommandé de le prendre à jeun afin d’optimiser son assimilation.

En prévention avant la saison froide ou durant tout l’hiver, il est possible d’aller jusqu’à 30 mg par jour. Il peut en être de même pour lutter contre l’acné durant 3 mois minimum. Sous forme de complément alimentaire, vous le trouverez sous différentes formes : acétate, citrate, gluconate, lactate, oxyde, sulfate. Préférez la forme gluconate de zinc, la plus assimilable.

Effets secondaires et contre-indications

A très fortes doses, le zinc peut provoquer des troubles digestifs, des nausées voire des vomissements.
En sachant que le fer empêche l’absorption de zinc, il est conseillé d’éviter la prise de fer simultanée sous forme de traitement ou de complément alimentaire. Rapprochez-vous de votre médecin traitant dans ce cas.

Afin d’éviter toute interaction,  il est préférable d’attendre 2 heures entre la prise de zinc et celle d’antibiotiques, d’antiacides ou de tétracyclines.

Où acheter du zinc

Partager sur :

Infos de l'auteur

De formation en diététique, je baigne depuis plus de 16 ans dans l'univers du bio et du naturel. Convaincue des multiples bienfaits des plantes pour notre santé et notre bien-être, je teste continuellement de nouveaux produits que ce soit pour l'hygiène quotidienne ou pour soulager tous les maux du quotidien. Heureuse de pouvoir abandonner progressivement les produits dits chimiques, j'ai converti toute ma famille au naturel! Il est devenu très important pour moi d'élever mes enfants dans cette optique et de pouvoir répondre à leurs besoin avec des produits naturels, respectueux de leur santé.

2 commentaires

  1. Mattuizzi genevieve le

    Le matin je prends un cachet de tardyferon 80 mg’ a quel moment de la journée, je dois
    Prendre la vitamine E du fait que le fer détruit la vitamine E . Merci

    • Bonjour,

      Je vous conseille de vous rapprocher de votre médecin traitant ou d’un naturopathe, qui seront plus habilités à répondre à votre question car vous êtes sous traitement médicamenteux.
      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à contacter nos conseillers au 01.42.96.26.15 ou par mail à : serviceclient@naturalforme.fr
      Cordialement,
      L’équipe Naturalforme.

Laisser un commentaire

*

*

Les champs indiqué par une * sont obligatoires