Probiotiques naturels, pourquoi sont-ils indispensables à notre santé?

1

Indispensables à tout âge et essentiels à notre digestion, les probiotiques sont bénéfiques pour la santé de notre flore intestinale et de notre système immunitaire. Une alimentation déséquilibrée (riche en sucres, pauvre en fibres), le stress, un traitement médicamenteux (type antibiotique), un voyage avec changement de climat et d’alimentation peuvent perturber notre flore intestinale.
Ces déséquilibres peuvent avoir plusieurs conséquences et entraîner fatigue, diarrhées, constipation, ballonnements, infections diverses et digestion difficile. Le probiotique reste la meilleure solution naturelle pour rétablir les désordres intestinaux. On vous dit tout sur ces petites bactéries bienfaisantes.

Les probiotiques, qu’est ce que c’est ?

Selon l’OMS (organisation mondiale de la santé), les probiotiques sont définis comme des « micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ».

Par milliards, ils tapissent notre flore intestinale (appelée aussi microbiote intestinal) et permettent de contrer la multiplication de microbes nuisibles à notre organisme. Ils sont également présents au niveau de notre flore buccale et vaginale mais en moindre quantité.

Il existe différentes souches cependant, les plus connus et reconnus comme étant efficaces sont : Bifidobacterium lactis, Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus brevis, Lactobacillus gasseri, Lactobacillus plantarum.

Les probiotiques dans l’alimentation

Les légumes et fruits contiennent des probiotiques en petite quantité. Vous en trouverez dans les artichauts, poireaux, asperge, concombre, banane, fraise, miel, seigle, orge.

Ckefir‘est principalement dans les laitages que vous les trouverez : yaourts, fromages blancs, Kéfir…. Ils participent à la fermentation à la digestion du lactose (sucre du lait) dans l’organisme.

Ces ferments lactiques permettent de fabriquer vous-même et sans appareil vos yaourts, fromages blancs ou kéfir en les ajoutant au lait de votre choix. Une façon très agréable et originale de les consommer.

Acheter des ferments pour yaourts maison

 

Les Levures

Les levures sont des champignons microscopiques, comme par exemple la levure de bière ou la levure Saccharomyces Boulardii.

Cette dernière est recommandée en association à un traitement antibiotique (toujours préconisée par les médecins) et évitera l’apparition de diarrhées. La levure de bière est souvent « inactive » dans les compléments alimentaires car plutôt utilisée pour sa richesse en vitamines B, acides aminés et oligo-éléments.

Quels sont les bienfaits des probiotiques ?

  • Aident à la digestion des fibres
  • Régulent le transit intestinal
  • Stimulent le système immunitaire
  • Effet barrière sur les microorganismes nuisibles qui voudraient franchir la paroi intestinale
  • Neutralisent les produits toxiques
  • Participent à la digestion des aliments ingérés
  • Participent à la synthèse de certaines vitamines B (B9, B12) et K
  • Améliorent l’absorption du calcium
  • Permettent de mieux tolérer les allergies alimentaires comme pour le lactose ou le gluten

Comment choisir son probiotique naturel ?

Dans la composition des compléments alimentaires, vous trouverez les bactéries lactiques sous forme lyophylisées. En effet, séchées à basse température, c’est au contact de liquide qu’elles vont se réactiver.

1.Choisir la composition :

Assurez-vous qu’un minimum de conditions soient réunies dans la composition.

  • Présence de bactéries vivantes ou lyophylisées
  • Un minimum de 2 milliards de bactéries
  • L’ajout de fibres (FOS ou fructo-oligo-saccharides ou prébiotiques) qui servent de nourriture aux probiotiques et optimisent leur croissance
  • 4 à 5 souches différentes et reconnues afin d’assurer un large spectre d’action

Il existe des formulations adaptées à chaque âge. Vous en trouverez spécialement formulé pour les bébés, les enfants, les adultes, séniors et les intolérants au lactose ou au gluten.

2. Choisir la galénique :

  • En capsules ou gélules : plus ou moins concentré en milliards de bactéries, c’est une forme facile à transporter pour une utilisation à tout moment, en cas de besoin. Les gélules/capsules peuvent être micro-encapsulées afin que les ferments lactiques ne soient pas détruits au passage dans l’estomac.

Acheter des probiotiques en gélules ou capsules

  • En poudre : il suffit de diluer le sachet dans un liquide ou dans un yaourt. Pratique pour les enfants ou les personnes ayant du mal à avaler des gélules ou des capsules. Souvent aromatisés aux fruits, ce qui rend leur utilisation très agréable. Sous forme de poudre, les bactéries sélectionnées sont ultra dosées et ultra résistantes. Ainsi, à leur arrivée au niveau des intestins, leur quantité reste toujours au dessus de celle recommandée.

Acheter des ferments lactiques en poudre

 

3. Probiotiques bio ou pas bio ?

Un probiotique ne peut pas être d’origine biologique, cependant certains compléments alimentaires sont certifiés bio car les fibres qu’ils contiennent le sont.

4. Intolérance au lactose ou au gluten, les probiotiques adaptés

Pour les intolérants au lactose ou au gluten, pas de panique !
Vous trouverez plusieurs compléments alimentaires garantis sans lactose, sans gluten et même Vegan.

Voici quelques produits sans lactose et/ou sans gluten : Acidophilus de Solaray, Prebio 7 de Nutrition Concept,Vibra Gest de Nature’s Plus, Les Compléments de Céliane.

Sur quelle durée ?

Afin de réensemencer efficacement et durablement la flore intestinale, partez sur un programme de 3 mois :1er mois, prenez la dose maximale conseillée de préférence le matin à jeun. Puis durant les 2 autres mois, divisez la posologie par deux.

Attention, certains compléments alimentaires sous forme de gélules/ capsules se conservent au réfrigérateur une fois ouverts.

Découvrez tous nos probiotiques

 

Partager sur :

Infos de l'auteur

Diététicienne de formation, j’ai été ensuite chef produit santé durant 17 ans. Grâce à ces expériences, j'ai pu être formée sur les plantes et remèdes naturels, me permettant ainsi de conseiller et échanger avec des clients. Passionnée par la phytothérapie, j'ai décidé d'en faire mon métier et devenir Naturopathe. Naturalforme m'a proposé de transmettre mes compétences par le biais d'articles sur ce blog, de conseils et astuces sur la naturopathie. Il était également important pour moi de collaborer avec une entreprise à taille humaine, qui a toujours favorisé les produits naturels, respectueux de la santé et de l’environnement. La Naturopathie holistique, qu’est-ce c’est ? La naturopathie « C'est l'art de rester en bonne santé, être acteur de sa santé, prendre soin de soi par des moyens naturels, c'est vivre en harmonie avec soi-même et son environnement ». Cette médecine douce, reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), prend en compte la personne dans son ensemble. Elle cherche à comprendre et à corriger ce qui fonctionne mal dans l'organisme, ou qui a déclenché ces manifestations. Non de mettre un pansement sur les symptômes. « Votre santé n’est-elle pas votre bien le plus précieux ? » En naturopathie holistique, on s’est aperçu que tout déséquilibre émotionnel, psychique avait un impact physique direct sur l’organisme. On considère d’ailleurs qu’il y a 7 centres émotionnels, chacun reliés une partie de notre corps. La santé physique est indissociable d’une bonne santé mentale. C’est pourquoi préserver sa santé, prévenir plutôt que guérir ou trouver enfin la cause de ses maux est essentiel afin de profiter pleinement de la vie, du quotidien et de ses proches. Pourquoi et quand consulter un Naturopathe holistique ? Si vous n’avez jamais trouvé la cause de vos maux malgré vos multiples recherches, vos visites chez des spécialistes ou si vous avez simplement pris conscience que vous devez prendre soin de votre organisme, la naturopathie holistique est LA solution naturelle vers laquelle vous tourner. « Il ne suffit pas de mettre un pansement sur vos maux, il faut en trouver l’origine. »

Un commentaire

  1. Bonjour

    On peut faire ses pré et pro biotiques soi-même en faisant des bocaux de légumes lacto fermentés, c a d fermentés dans du sel, (il y a plein de recettes sur internet, ainsi que des livres parus sur le sujet), ainsi que des bouillons de carcasses de poule ou bouillons d’os (idem pour les recettes sur internet), c’est tout-de-même mieux que d’acheter des produits « à l’aveuglette » sur internet. On ne sait en effet pas quels probiotiques choisir car tout dépend du microbiote et personne ne connait vraiment les besoins de sa propre flore intestinale.

Laisser un commentaire

*

*

Les champs indiqué par une * sont obligatoires