Retour des Tiques ! Les protections naturelles pour s’en préserver.

1

En 2016,  le nombre de nouveaux cas de malades atteints de la maladie de Lyme en France a été estimé par le Réseau Sentinelles à 54 647 cas. Il ne cesse d’augmenter et à pratiquement doublé depuis 2011. Pour que vos balades aux beaux jours ne soient pas sources d’inquiétudes, il est primordial de vous équiper et de connaitre les bonnes pratiques pour vous protéger. Découvrez les bons gestes et les solutions naturelles répulsives contre les tiques.  

Pourquoi se protéger des tiques ?

Les tiques sont des acariens parasites qui se nourrissent du sang des animaux et humains auxquels ils s’accrochent. Ils vivent dans les zones boisées, humides, parcs, jardins, prairies. La tique attend sur les hautes herbes, fougères ou arbustes qu’un être vivant passe à proximité, puis se laisse tomber pour ensuite s’accrocher.

Contrairement aux moustiques, on ne parle pas de piqures de tiques mais bien de morsures. En effet, les tiques ont un appareil buccal. La morsure peut être sans conséquence ou au contraire porteuse de maladie de lyme paralysante si le parasite est infecté par la bactérie Borrelia burgdorferi. Pour en savoir plus sur la maladie de lyme, vous pouvez consulter le site www.maladie-lyme.info.

C’est principalement du printemps à l’automne que le risque est plus grand car les tiques hibernent en hiver. Pour mieux s’en préserver, connaitre les bons réflexes est indispensable !

Les bons réflexes avant de partir en promenade :

Balade en forêt, pique-nique dans les hautes herbes, sont les lieux de prédilection des tiques. On commencera donc par rester de préférence sur les chemins, éviter les broussailles et les arrêts dans les hautes herbes 🙂 Il est également important de partir correctement équipé.

  • Portez des vêtements couvrant l’intégralité du corps et de préférence clairs pour mieux repérer les tiques.
  • Choisissez des pantalons et hauts serrés aux chevilles et aux poignets
  • Privilégiez des chaussures hautes et fermées
  • Insérez votre pantalon à l’intérieur de vos chaussettes

Les anti-tiques naturels : répulsifs pour les vêtements ou la peau

Spray répulsif textileSpray répulsif anti-tique textiles Aries : A base de géraniol et d’huiles essentielles de thym et de sauge, il est efficace durant 4 heures.

Indispensable avant chaque sortie, ce spray répulsif naturel vous préservera des morsures de tiques tout en laissant un parfum agréable.

En vente, ici

 

Spray répulsif cutané anti-tiques AriesSpray répulsif anti-tiques cutané Aries : Ce répulsif naturel pour humain assure une protection efficace contre les tiques. Il utilise le répulsif naturel le plus puissant : l’Eucalyptus Citriodora (Citriodiol®).

Vaporisé directement sur la peau, il protège des tiques jusqu’à 4 heures et s’utilise dès 3 ans.
En vente, ici.

Retour de promenade : les bons gestes indispensables

1. Contrôler systématiquement et méthodiquement

En rentrant chez vous, examinez toutes les parties de votre corps à la recherche d’une tique ou d’une morsure. En effet, 2 cas peuvent se présenter : soit la tique est encore accrochée à votre épiderme et se gorge de votre sang, soit elle s’est décrochée seule.

Si possible faîtes-vous aider, si les tiques peuvent s’accrocher partout, elles préfèrent les zones humides : aisselles, plis des genoux, pubis, nombril, cuir chevelu et derrière les oreilles.

 2. Tique encore présente : connaitre les bons gestes pour l’enlever

Tire-tique Aries, format carte bancaire

Si vous avez été mordu et que la tique est encore présente pas de panique, elle n’est pas forcément porteuse de la maladie.

Il suffit juste de la retirer dans les 12 heures après la morsure. Procédez doucement, de façon à ne pas répandre son contenu dans votre sang. Munissez-vous si possible d’une loupe !

Pratique le tire-tique Aries est en format carte bancaire pour l’avoir toujours sur soi. En vente ici.

Simple à utiliser, il suffit de glisser doucement l’entaille de la carte sous la tique et de pousser pour la retirer.

Attention, à ne surtout pas faire :  N’appliquez aucun produit éther, alcool ou autre. En effet, ces substances peuvent faire davantage régurgiter la tique. Et surtout, n’essayez pas de l’enlever avec vos doigts !

3. Reconnaitre les éventuelles morsures

Quelques heures après la morsure, il peut apparaître une plaque rouge, ronde et blanche en son centre assez identifiable. On l’appelle l’érythème migrant.

Dans ce cas, il est indispensable de consulter un médecin dès le début de l’infection qui pourra être traitée par antibiotique.

 4. Quand consulter un médecin

Si vous ne réussissez pas à ôter la totalité de l’acarien, consultez rapidement votre médecin. Si vous avez réussi à retirer la tique vous même, il est préférable de le préciser également à votre médecin. Surveillez les moindres symptômes (erythème, forte fièvre, syndrome grippal…) les semaines et mois après la morsure, listez-les et consultez rapidement.

Découvrez toutes nos solutions naturelles contre les tiques et insectes, ici .

Partager sur :

Infos de l'auteur

De formation en diététique, je baigne depuis plus de 10 ans dans l'univers du bio et du naturel. Convaincue des multiples bienfaits des plantes pour notre santé et notre bien-être, je teste continuellement de nouveaux produits que ce soit pour l'hygiène quotidienne ou pour soulager tous les maux du quotidien. Heureuse de pouvoir abandonner progressivement les produits dits chimiques, j'ai converti toute ma famille au naturel! Il est devenu très important pour moi d'élever mes enfants dans cette optique et de pouvoir répondre à leurs besoin avec des produits naturels, respectueux de leur santé.

Un commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Les champs indiqué par une * sont obligatoires