Sécheresse intime, 2 femmes sur 3 concernées

0

Relations sexuelles douloureuses, manque de désir, irritations…et s’il s’agissait de sécheresse vaginale ? La sécheresse intime touche un grand nombre de femmes à différentes périodes de la vie. Ce sujet méconnu mérite quelques éclaircissements d’autant qu’il existe des solutions de traitements naturels qui permettent de soulager l’inconfort et de se sentir en meilleure harmonie avec son corps.

Les symptômes et causes de la sécheresse vaginale

La sécheresse intime se caractérise par un manque de lubrification du vagin. C’est une véritable source d’inconfort quotidien qui peu devenir un réel frein à des relations sexuelles épanouies. Il est donc primordial d’être à l’écoute des signaux d’alertes  :

  • relations sexuelles douloureuses
  • infections urinaires répétées
  • diminution de la libido
  • démangeaisons ou une sensation de brûlure

Qui sont les femmes concernées ?  L’hydratation vaginale est directement commandée par le taux d’œstrogène. Sous l’influence de cette hormone, les muqueuses vaginales subissent des modifications qui les fragilisent. Si ce sujet encore tabou est notamment évoqué à la ménopause, toutes les femmes peuvent y être sujettes. En effet certains traitements médicamenteux ayant un impact sur les hormones (anti-dépresseurs, anti-histaminiques, hypotenseurs…), l‘accouchement, peuvent être également à l’origine de ces sécheresses.

Comment aider la lubrification naturellement

1.Prendre le temps, éviter le stress !

Le peur, le stress bloquent le processus d’excitation qui permet la lubrification. Il est donc primordial de se débarrasser l’esprit de toutes émotions négatives, de se détendre. Une augmentation de la durée des préliminaires est également indispensable en cas de sécheresse intime. Plus l’âge avance et plus les préliminaires devront être longs, bonne nouvelle non 🙂

2. Les lubrifiants naturels, une solution efficace

L’utilisation des lubrifiants est vivement conseillée. Ils permettent une hydratation du vagin et un soulagement immédiat. Bien-sûr, il est primordial d’utiliser des produits sécurisés spécialement formulés contre les sécheresses intimes.

Les lubrifiants bio Yes sont en ce sens une excellente alternative naturelle. Spécialement étudiés pour respecter le PH particulier du vagin (entre 3,8 et 4,5), les lubrifiants Yes sont aussi recommandés par les gynécologues et les médecins.
Voir les recommandations des professionnels de santé (site anglais).

En savoir plus sur Yes ici

3. Les ovules contre les sécheresses de la ménopause

Une carence en œstrogènes durant et après la ménopause peut entraîner une diminution de la quantité naturelle d’acide hyaluronique présente dans le vagin. C’est ainsi que l’hydratation, l’élasticité et la stabilité du tissu vaginal diminuent.

Les ovules vaginaux Premeno ®duo (de forme anatomique) contiennent 5 mg d’acide hyaluronique, ce qui permet de conserver un vagin hydraté et élastique.

Sans Hormone, Sans Paraben, les médecins et patients ont qualifié l’efficacité de Premeno Duo de bonne/très bonne avec une moyenne de 90%. (Source PremenoDuo)

OvuleEn savoir plus sur PremenoDuo ici

Les compléments alimentaires

Certains compléments alimentaires peuvent aussi contribuer à une hydratation normale comme les huiles de Bourrache et d’Onagre. Ces huiles contiennent en effet un très bon apport en acide gras essentiels de la famille des oméga 6.

Enfin, en cas de sécheresse intime, il est primordial d’utiliser des produits d’hygiène intime adaptés : Privilégier les coupes menstruelles aux tampons le cas échéant, utiliser quotidiennement des gels nettoyants naturels dédiés aux zones intimes.

Tous les compléments alimentaires à base d’onagre et de Bourrache en vente ici.
Partager sur :

Infos de l'auteur

Laisser un commentaire

*

*

Les champs indiqué par une * sont obligatoires