Top 5 des aliments diurétiques

0

Un diurétique est une substance qui augmente la production urinaire. Elle sert à booster l’élimination du sodium et de l’eau par le rein en cas d’hypertension artérielle, d’insuffisance cardiaque ou de pathologies rénales. Cependant, il est bon de noter qu’il existe aussi des aliments diurétiques naturels. Ce sont ceux qui participent aux sécrétions urinaires, à l’élimination des toxines et ont la propriété de réguler les problèmes d’hypertension. Ils sont nombreux et très variés. En voici cinq parmi les plus efficaces.

Artichauts par mattia barbotti sur Unsplash

Artichauts par mattia barbotti sur Unsplash

L’artichaut, source d’antioxydants

L’artichaut est un légume reconnu pour sa richesse en fibres, minéraux et vitamines favorisant l’élimination des excès d’eau et de sel. Il œuvre donc indirectement au bon fonctionnement des reins. L’artichaut contient une grande variété de cuivre permettant la formation de l’hémoglobine et du collagène. L’artichaut se mange aussi bien cuit que farci, ou encore simplement combiné à la tarte, clafoutis, beignet. Il augmente et améliore l’écoulement de la bile de la vésicule biliaire, qui aide  à réduire les excès de fluide dans le corps grâce à sa composition en produit chimique appelé cynarine.

La tomate

C’est l’un des diurétiques les plus naturels et sains. Les tomates contiennent près de 90% d’eau, ce qui renforce son caractère diurétique. Riches en fibres, potassium et magnésium, elles soulagent les reins et aident au drainage, puis à l’évacuation de l’excès d’eau dans l’organisme. Pour bien bénéficier de leurs vertus, il est recommandé de les consommer crues. Vous pouvez par exemple en faire une salade avec de la pastèque, des carottes, ou encore en faire du jus ou smoothie.
Outre ces propriétés, les tomates possèdent des propriétés antioxydantes, grâce à leur forte teneur en lycopène, un caroténoïde puissant. Le Lycopène en piégeant l’oxygène, responsable du stress oxydatif lui même associé à l’augmentation du risque du cancer. La teneur en lycopène est par contre plus importante quand la tomate est cuite idéalement accompagnée d’un corps gras (huile d’olive par exemple).

Le concombre

Tout comme la tomate, il renferme une grande quantité d’eau. C’est un légume qui hydrate énormément. On qualifie le concombre de diurétique pour plusieurs raisons. Il contient en plus de l’eau, une grande quantité de silicium et de souffre, ce qui régularise et favorise l’évacuation de l’acide urique par les reins. Le concombre a des effets diurétiques parce qu’il contient également de l’acide ascorbique et de la caféine. Toutes ces substances contenues dans ce légume entraînent une augmentation de la fréquence et quantité d’urine. Il se consomme cru, en salade avec d’autres aliments ou encore en smoothie.

Le céleri

Le céleri est aussi un diurétique naturel grâce à sa forte teneur en eau, fibres, et minéraux. On le retrouve d’ailleurs dans certaines boissons détox comme avec le jus de moringa détox. C’est un légume vert et humide, qui est aussi riche en sodium et en potassium. Cependant, sa teneur en potassium est plus forte que celle en sodium, ce qui renforce son caractère diurétique. En favorisant la production de l’acide urique, le céleri optimise ainsi l’évacuation de l’urine. Il est préférable de le consommer cru afin que ses effets diurétiques soient plus concentrés. Mais pour ceux qui n’aiment pas son goût, il peut aussi être ajouté aux smoothies ou jus de fruits. Le céleri permet aussi l’hydratation du corps et apporte des minéraux puis nutriments à votre organisme.

Le persil

Le persil est un diurétique naturel qui renferme environ 85% d’eau, de potassium, de magnésium, et d’autres nutriments qui contribuent au bon fonctionnement des reins. Pour plus d’effets, l’idéal serait de le consommer cru, mais il peut aussi être incorporé à vos repas comme garniture ou ajouté à  vos smoothies. Vous pouvez aussi acheter le persil comme de l’herbe sèche en poudre à répandre sur votre salade ou autres repas, afin d’atténuer son arôme fort. Enfin, il peut également être cuit comme de la tisane, mais avec le risque de perdre ses propriétés.

Article rédigé par pharmacity.info

Partager sur :

Infos de l'auteur

Nous ouvrons le blog à différents auteurs et partenaires. Vous retrouverez leurs signatures en fin d'article.

Les commentaires sont fermés.